AccueilBlogAchats en ligne : les freins des Français

Achats en ligne : les freins des Français

Multimédia

Partager

Depuis l’an 2000, chaque année, le Credoc réalise une étude destinée à mesurer l’adoption par les Français des matériels et des usages numériques. L’occasion de s’intéresser aux pratiques d’achat en ligne et à leur évolution. Il apparaît ainsi que la proportion de nos concitoyens réalisant des achats en ligne est de 61 %. Un chiffre resté stable par rapport au baromètre 2017. Dans le détail, l’âge semble déterminant. Ainsi, plus les Français sont jeunes, plus leur propension à acheter sur Internet augmente : 26 % pour les plus de 70 ans, 82 % pour les 25-39 ans et 84 % pour les 18-24 ans. Sans surprise, le profil socio-professionnel compte beaucoup également. Les diplômés du supérieur sont 80 % à acheter en ligne contre seulement 56 % des Français ayant un niveau BEPC.

Les freins à l’achat

La sécurité des paiements représente, pour 29 % des Français, la première raison qui les pousse à hésiter à commander sur un site Internet. Pour mémoire, en 2017, ils étaient 38 % à mettre ce critère en tête de liste. Le fait de ne pas pouvoir réellement voir ou toucher un produit constitue le deuxième frein à l’achat des Français. Un ordre qui s’inverse lorsque l’on interroge uniquement ceux ayant effectué des achats sur Internet au cours des 12 derniers mois : 31 % hésitent à acheter car ils ne peuvent toucher le produit et 27 % parce qu’ils sont inquiets pour la sécurité du paiement.

Enfin, outre ces deux principaux freins, 10 % des Français reculent car ils ignorent qui « se cache » derrière le site de vente en ligne, 7 % parce qu’il n’y a pas de vendeur pour les renseigner et 3 % car les délais de livraison sont trop longs.

Ajouter un commentaire

Aucun commentaire